Simondon et la quesiton de l’information, Atelier Simondon, ENS Paris,18 Mar 2014

Sous l’invitation de Jean-Hugues Barthélémy et Vincent Bontems, l’atélier aura lieu à l’ENS, 45 rue d’Ulm, Paris, Paris (18h / salle Cavaillès)

En savoir plus: http://atelier-simondon.ens.fr/

Il me semble que c’est important de revenir au concept d’information en observant plus clairement la distinction entre Simondon et les cybernéticiens, que Simondon a établi dans L’individuation à la lumière de la notion de forme et d’information, et j’espère que (ceci est mon hypothèse) cette comparaison pourra être un nouveau départ pour situer l’individuation dans la condition numérique. Il est déjà admis que la différence entre le concept d’information chez Simondon et les cybernéticiens est que, ces derniers ne prennent en compte que la transmission et la quantification de l’information. Par exemple, écrit jean-Yves Chateau, dans sa présentation pour le cours  Information et Communication  de Simondon: «  L’objectivation et la quantification sont, pour Simondon, la caractéristique de la « théorie technologique de l’information » et de la cybernétique, et aussi leur défaut principal, en dépit de tout l’intérêt qu’il peut leur reconnaître par ailleurs. » Je voudrais bien problématiser cette conception en revenant à l’histoire de la cybernétique. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *